Comment Aplatir la Courbe du COVID-19 : Leçons Tirées Quelques Pays


La pandémie du coronavirus a pris le monde par surprise et est devenue l’une des pires pandémies que le monde ait jamais connues. La sévérité des mesures prises a varié selon les pays. Certains ont opté pour des mesures plus souples (niveaux 1 et 2) tandis que d’autres ont mis  en œuvre des mesures plus strictes (niveaux 3 et 4).

Niveau 1 : Mise en œuvre de mesures à l’entrée des frontières pour minimiser le risque d’importation du COVID-19, tests intensifs de COVID-19, auto-isolement et mise en quarantaine, aucune restriction des rassemblements et distanciation sociale encouragée.

Niveau 2 : Limitation des rassemblements de masse et encouragement de la distanciation sociale.

Niveau 3 : Rester à la maison lorsqu’on n’est pas au travail, à l’école, en train de faire les courses ou bien en train de faire du sport. Il s’agit aussi de limiter l’interaction avec les autres.

Niveau 4 : Verrouillage impliquant la fermeture des écoles, des lieux de travail non essentiels, des manifestations publiques et de sévères restrictions de déplacement (1).

Certains pays ont déjà aplati la courbe de l’épidémie tandis que d’autres assistent encore à une croissance exponentielle du nombre de cas et de décès. En effet, au 4 Mai 2020, il y avait plus de 3,5 millions de cas de coronavirus avec plus de 250 000 décès dans le monde.

New South Wales, Australie

L’Australie a pris des mesures strictes de contrôle aux frontières à un stade relativement précoce de la pandémie. Le gouvernement fédéral et les gouvernements fédérés ont également introduit des règles strictes de distanciation sociale (niveau 2). En outre, les écoles, les bars, les églises, les centres communautaires, les lieux de divertissement et même certaines plages ont été fermés (niveau 4). Cela pourrait être la raison de la lente propagation du virus en Australie. L’Australie est l’un des rares pays à avoir réussi à contenir la propagation du virus et tous ses États et territoires sont en train de tracer leur chemin vers un assouplissement des restrictions dans les semaines à venir.

Italie

L’Italie a été relativement lente à réagir à l’épidémie et a connu un taux de contamination élevé pendant de nombreuses semaines. Cela a conduit à une explosion de cas qui a submergé le système de santé, en particulier dans la partie nord du pays. Afin de contrer cette situation, l’application des mesures de contrôle parmi les plus strictes d’Europe (niveaux 2, 3 et 4) a finalement permis de réduire la fréquence des nouvelles infections. Malheureusement, ce décalage a coûté de nombreuses vies comme l’indique le bilan de plus de 27 000 morts. Ce bilan sert d’avertissement sur ce qui peut arriver si on laisse le virus se propager sans contrôle pendant assez longtemps avant d’imposer des mesures de restriction.

Royaume-Uni

La réponse initiale du Royaume-Uni face au COVID-19 a été caractérisée par une série de faux pas. Le gouvernement a d’abord été ambigu dans sa stratégie alors qu’il envisageait de poursuivre une stratégie controversée d'”immunité collective” (niveau 1), avant d’envisager finalement un verrouillage (niveau 4) pour contrôler la transmission du virus. Comme en Italie, il en a résulté une augmentation initiale du nombre de cas. Cet effort tardif pour faire baisser le nombre de nouvelles contaminations a entrainé un bilan de plus de 20 000 morts à ce jour.

Suède

La Suède a adopté une approche nettement détendue (niveaux 1 et 2) dans sa réponse en matière de santé publique. Avec quelques restrictions mineures, le pays reste plus ou moins ouvert comme d’habitude, et l’accent a été mis sur le fait que les individus doivent assumer la responsabilité personnelle de contrôler le virus par une distanciation physique. Cette approche est naturellement controversée puisque le nombre de cas et de décès en Suède est bien plus élevé que dans les pays voisins. Cependant, la courbe s’aplatit.

Singapour

Singapour a été saluée comme une première réussite dans la lutte contre le coronavirus grâce à des tests approfondis, une recherche efficace des nouveaux cas et une mise en quarantaine stricte, sans qu’il soit nécessaire de verrouiller complètement le pays. Cependant, le virus a rebondi. Ainsi, les grappes d’infections provenant des travailleurs migrants ont entraîné un renforcement des restrictions (niveaux 3 et 4).

Aplatir la courbe du COVID-19 au Cameroun

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a continué à augmenter au Cameroun malgré les mesures mises en place. Les leçons tirées de l’expérience des autres pays montrent qu’il est préférable d’agir en amont, d’où la nécessité d’ajuster nos mesures et de faire baisser la vague d’infections plutôt que d’attendre que la situation s’aggrave. À cet effet, voici quelques recommandations possibles pour la situation au Cameroun :

  1. Imposer un verrouillage des villes les plus touchées pendant au moins 20 jours. Cette mesure devrait être précédée d’un préavis de trois jours pour préparer le confinement et devrait également être accompagnée d’un plan visant à aider les pauvres et les autres groupes vulnérables à se procurer de la nourriture et d’autres produits de première nécessité.
  2. Pour le mois de la fermeture, toutes les factures liées aux services publics des habitants des villes soumises à la fermeture totale devraient être supprimées ou réduites de manière significative et les taxes de ces sociétés (ENEO et CAMWATER par exemple) supprimées ou réduites en conséquence pour cette période.
  3. Tester, tracer et encourager les Camerounais à venir se faire dépister volontairement. Utiliser une approche “carotte” pour récompenser tous ceux qui se déclarent, leurs proches ou leurs voisins qui manifestent les signes et symptômes du COVID-19.
  4. Soutenir la production massive de masques faciaux réutilisables qui peuvent être distribués aux ménages.
  5. Établir un plan pour soutenir les travailleurs de la santé qui travaillent avec les patients atteint de COVID-19 en particulier pendant la période de verrouillage.

Références

  1. COVID-19 alert System. New Zealand’s 4-level Alert System specifies measures to be taken against COVID-19. 2020. https:covid19.gov.nt/alert-system/covid-19-alert-system.
  2. Hassan Vally. Associate Professor, La Trobe University. Six countries, 6 curves: how nations that moved fast against COVID-19 avoided disaster. April 29, 2020 10.07pm SAST.
  3. Jimm Chick Fomunjong. Flattening the covi-19 curve in Cameroon. Nine Immediate Action Points for the Government. April 2020.